Introduction

Diggin' in the crates

chilly jay digging

 

Biberonné au Hip Hop des 90’s, collectionneur de disques depuis cette époque, j’ai fais la transition du CD au vinyle au début des années 2000’s.  

Je ne changerai plus jamais de support.

En commençant à fouiller les bacs de disques, j’ai tout naturellement été attiré par les breaks;  ces parcelles de sons, issues de disques de jazz ou de funk, et qui avaient façonné toute la culture Hip Hop qui était mienne. 

Ces disques m’ont mené à d’autres. Petit à petit je découvrais les nuances du rock 70’s . Je me prenais de passion pour ces musiques dîtes tropicales, et dansais comme jamais sur le puissant afrobeat. 

Que dire de l’émotion provoqué par ces saudades brésiliennes que je n’avais esquissé jusqu’à lors qu’à travers les chansons de Claude Nougaro ou Pierre Barouh? Cette chanson française que je croyais connaître et dont je redécouvrais les trésors enfouis dans les caisses de vides greniers environnants…   

DJ

Sélections musicales

L’étagère de disques s’étoffe progressivement , et l’envie de partager ces découvertes également.

 Arrivant à Nantes en 2005, nous cherchons avec un ami de tenir une émission radio : Come Again. De manière hebdomadaire sur radio Prun’, nous rendions hommage au sampling par le biais d’une émission qui confrontait les morceaux du passés à ceux du présent, et décortiquait les méthodes de compositions des beatmakers Hip Hop.

DeeJay

Cette première aventure associative m’a aussi permis de me découvrir en tant que sélecteur de disques. Le plaisir fut manifestement réciproque.  J’entamais un peu par hasard, un chemin que je n’aurais à priori pas pensé emprunter et qui aujourd’hui est toujours le mien.

 

Seul ou accompagné de collègues DJ’s (Pharoah, Maodea, One Up, Atemi…), MC’s ou musiciens, j’ai expérimenté toute sorte de clubs, bars, SMAC ou festivals. Testé des configurations en intérieur, extérieur, chapiteau, bateau. Travaillé pour des fétards comme pour des institutionnels pour des soirées privés comme pour de l’évènement associatif.

Clubs, Bars, Festivals, De nuit comme de jour, sélection en conséquence. 

Evênements festifs, vernissages, entre-plateaux, warm up, after pary… 

Pour mariages, anniversaires ou tout évènement qui souhaiterait être fêté loin des spectres d’Emile et Image, Rihanna ou autre Michel Sardou.

Rendez vous préalable pour s’assurer d’une volonté commune. Si accord, mise a disposition d’une large palette musicale en vinyle; authenticité assurée. Devis sur demande.

Hip Hop, Soul, Jazz, Funk, Disco, Rock, musiques latines (Caraïbes, Brésil), africaines et autres madeleines de France. Soupçons électroniques et autres curiosités.

CONFERENCES MIXEES

Médiation musicale

Transmettre sa passion au travers de la musique jouée en soirée ou en radio était déjà un bel accomplissement. Mais cela n’était manifestement pas suffisant. J’allais y adjoindre la parole. 

Ma soif de connaissance ne s’étant pas limité au disque, je me suis toujours nourri d’ouvrages, revues, et autre documentation multimédia en lien avec mes centres d’intérêts. Volubile quand il s’agit de transmettre des histoires qui me fascinent, j’ai été sollicité sur plusieurs expositions pour échanger avec le public, notamment dans le cadre du festival Hip Opsessions.

Coupé / Collé : Une histoire du sampling

Mon appétence à la transmission a été reconnue au point que le festival m’a proposé de plancher sur une conférence sur ce thème qui avait toujours été latent dans mon parcours : le sampling. 

Sampling : Technique d’échantillonnage permettant à de la matière sonore issue d’un ensemble premier de prendre forme dans une oeuvre nouvelle. 

J’ai creusé ce sujet jusqu’à le sortir de son cocon musical pour le confronter aux autres arts (architecture, peinture, cinéma…) et observer la nature de cette méthode de création à travers les époques. L’ heure était venue de rendre à cette pratique ce qu’elle m’avait apportée. De légitimer – si besoin – sa place dans l’histoire de l’art.

Ce projet de conférence allait permettre d’écrire  un manifeste autour de deux notions clef : la coupe et la colle.

Dans la réalisation, j’ai cherché à travailler un rythme pour cette proposition scénique, de la même manière que celui que j’avais appris à construire, à travers les djs set et émissions radio. Je me présente sur scène accompagné de mes platines vinyles pour des démonstrations, et d’un video projecteur pour de multiples illustrations.

Dans l’articulation et dans ton, j’ai toujours cherché à pouvoir satisfaire l’érudit autant que le profane.

Coupé / Collé : Un cycle de conférences

Grâce notamment à l’appui d’AFX Booking et de l’association Opus Bleu; la conférence mixée à pu jouer au quatre coins de l’hexagone. D’une proposition unique, elle est devenue un cycle déclinable en sous-propositions, dès lors notamment qu’il a fallu s’adresser à un plus jeune public

L’offre s’est donc développée  avec le temps en voyant naître un volet autour du R.A.P. (Ryhtme avec Poésie) et un autre autour du Beatbox (De la musique avec sa bouche). Ces deux propositions sont des introductions transversales à ces deux disciplines du Hip Hop, et sont donc d’avantage destinées à un public de curieux, ou du jeune public

C’est ainsi qu’elles ont été données à voir auprès de scolaires ainsi qu’ en médiathèques.

HIP OPsession (Nantes), Le 106 (Rouen), La GAM (Creil), L’Autre Canal (Nancy), Le 6 Par 4 (Laval), Le VIP (Saint Nazaire), Le Fuzz’Yon (La Roche sur Yon), 4 Ecluses (Dunkerque), Mama Shelter (Paris), Pannonica (Nantes), La souris verte (Epinal), Bizzare! (Venissieux), Run Ar Puns (Chateaulin), Emmetrop (Bourges), Le Déclic (Claix), L’atabal (Biarritz), Le Café Charbon (Nevers), Le Moloco (Audincourt), Doiinit Festival (Rennes), Sonothèque (Rouen), Espace Vasarely (Antony)…….

Pays de Loire et environnant : Opus Bleu

National : AFX Booking

CREATIONS AUDIO-SCENIQUES

Créations radiophoniques

Tandis que les dates s’accumulaient en qualité de DJ ou de conférencier ; le rapport au média radiophonique perdurait et maturait. Dans un premier temps, il me permettait de diffuser les musiques qu’il était difficile de placer en DJ set (cf La planète de cire)

J’allais ensuite expérimenter le sampling à ma manière; notamment à l’aide de matière vocale issue de diverses archives.

Fidèle à l’amour de la coupe et de la colle, j’ai décontextualisé ces mots de leur ensemble premier pour les réintroduire dans un ensemble nouveau fait de musiques et de bruitages. Des travaux successifs autour de différents thèmes m’ont amené à affiner une écriture ciné-musicale.

Le travail sur la scission des prosodies, du la puissance évocatrice de la musique m’a conduit a éssayer de créer des images à travers le son. C’est alors que j’ai mené la série Les mots bleus, en lien avec l’association Opus Bleu, pour décliner radiophoniquement les expressions liées à cette couleur.

Créations collectives

L’ amour de la narration sonore, couplé au plaisir de la transmission et du contact avec le jeune public m’a aussi amené à travailler à des créations collectives, comme à Rezé dans le cadre du projet Radio Transfert.

Des enfants de centres aérés y enregistrent la vie d’un site en pleine mutation, et nous donnent à entendre leur regard.  

Des goûts et des couleuvres

Fort de toutes ces expériences, c’est tout naturellement que la transposition du sonore à la scène s’est effectuée. Il y a eu le festival audio-scénique Bruits;  co-organisé à Pol’N. Il y a aussi eu la proposition de la compagnie Killikilli pour l’élaboration de la bande sonore d’un spectacle d’ombre et lumières destiné au tout jeune public, du nom de Pik Pik

Il était l’heure alors de partir sur une création propre. L’aventure démarre en 2017. Lorsque trois comédiens/ danseurs se joignent à moi pour monter un spectacle « cinémusical ». 

C’est un spectacle autour atermoiements amoureux.  L’histoire est guidé par le sonore puisque les dialogues émanent des enceintes, et non des acteurs. Ils sont tirés de dizaines de films différents, issus du cinéma nouvelle vague. Les voix se confrontent, s’entrechoquent sur de la musique et racontent une nouvelle histoire. Cette histoire est incarnée par les déplacement sur les planches de Teresa Lopez Cruz, Arnaud Ménard, Julie Ollivier et Julien Barrault, et et mise en lumière par Josselin Belliah.

CONTACT

CONTACT DIRECT

mail : barrault.julien{at}gmail.com

OPUS BLEU

Les projets de conférences mixées; ateliers; créations collectives et spectacles sont réalisés en lien avec l’association Opus Bleu.

N’hésitez pas à visiter le site pour d’avantage d’informations.

www.opusbleu.fr