DJ

Aux platines

SL-1200 MK2

« Au fil du temps, j’ai expérimenté toutes sortes de situation de mix. Clubs, café concerts, SMAC ou festivals. J’ai testé des configurations en intérieur, extérieur, chapiteau, comme des cales de bateaux, travaillé pour les danseurs comme pour des partenaires institutionnel, pour des soirées privées autant que pour des événements associatifs, ainsi que des premières parties de concerts. »

Le DJ est au cœur de la relation entre l’artiste et le public. Il fait le lien entre les esthétiques musicales, fait se rencontrer les époques et les continents au service d’un public différent chaque soir. Il se fait la synthèse de sa propre connaissance discographique, en improvisant, dans l’instant, une sélection musicale qui se veut fédératrice.  Il est prescripteur en faisant découvrir des morceaux inconnus ou oubliés. Il s’adapte aux conditions pour se faire progressivement oublier, et permettre aux danseurs d’accéder à une harmonie et un lâcher prise difficile à obtenir par ailleurs. Il gère le tempo d’une soirée avec précision, en conscience de l’effet que produira la succession des morceaux qu’il joue.

Hip Hop, Soul, Jazz, Funk, Disco, Rock, musiques latines (Caraïbes, Brésil), africaines et françaises. Soupçons électroniques saupoudré de diverses curiosités.

Clubs, café concerts, festivals, vernissage, entre-plateau, warm up…. 

Une collection de vinyle fournie permet de s’adapter à des contextes différents et de travailler autour d’une thématique précise si besoin.

Sélections discutées en amont avec les organisateurs. Travail autour d’une ambiance fédératrice liant des morceaux inconnus du grand public mais diablement efficaces, et des standards universels revisités.

RadioMix

Roland SP-404

En lien avec les expériences radiophoniques, il est possible de réaliser des sets agrémentés de voix et d’ambiances. Cela a pu contribuer à la diction de poètes (Médiathèque Diderot Rezé), à la bonne tenue de tablées d’échecs (Bruits : festival audio scénique),  ou bien permettre la confection d’une cassette hommage aux disquaires dans le shop nantais Comme à la radio.